Vía de la Plata

C’est le Chemin Jacobéen le plus long.

Il passe par les terres des provinces de Ourense, Pontevedra et A Coruña, rencontrant des espaces naturels de grande beauté, au riche patrimoine culturel et écologique. Par l´étendu de son tracé il présente divers et alternatifs accès à la Galice depuis le nord-est du Portugal, et à travers la vallée du Sil, entrée traditionnelle en Galice depuis l´antiquité. Le Chemin du sud-est est une prolongation de la chaussée romaine appelée Via de Plata, qui unissait Merida à Astorga, traversant du sud au nord l´ouest péninsulaire et sauvant les lits des rivières Tajo et Duero.

Le terme de Via de Plata dérive précisement du sens étymologique arabe Banatta, par lequel les musulmans désignèrent la large voie publique formée de pierres et au tracé solide qui cheminait vers le nord chrétien. L´appellation Via de Plata ne fait en aucun cas référence à l´exploitation ou le commerce du métal précieux.

ITINERAIRE

Le Chemin de pélerinage , prolongation de la Via de Plata, entre dans la province de Ourense par le port de Portela da Canda, municipio de A Mezquita, et se poursuit jusqu´à A Canda puis A Gudiña. En sortant du centre urbain de A Gudiña, la route de pélerinage, pouvait empreinter le raccourci de Verea Sur, jusqu´à Laza, ou bien suivre en direction de Verin , croisé de nombreux chemins. La route continue vers Monterrei, offre la silhouette de sa forteresse condale, qui domine toute la vallée.

plata_1

A) Monterrei-Trasmiras-Xinzo de Limia

Laissant dernière nous Monterrei, nous continuons jusqu´à Albarellos, dédiée à l´apostole, pour suivre jusqu´à Infesta et entrer dans Cualedro, après être passé par les noyaux de Rebordondo et de Pena Verde. Le Chemin se poursuit par as Estivadas , passe par Viladerrei, Trasmiras, par la vallée de A Limia, en passant par Zos et Boado, avant d´atteindre Xinzo de Limia.

B) Xinzo de Limia-Sandiás-Allariz

Le Chemin empreinte Vilarillo das poldras, Couso de Limiar et Vilar de Sandias, continu jusqu´à la localité de Piñeira de Arcos, avant de croiser la vallée qui communique avec Allariz. Le pélerin passera par Coedo, Outeiro de Torneiros, Paradilias et Torneiros, avant d´atteindre le village de Penedos et rejoindre Allariz.

C) AIlariz-Ourense

Apres Allariz le pélerin continu jusqu´à A Frieira, traverse Santiago de Folgoso, puis Roiriz de Abaixo, Roiriz de Arriba, Rubias, Espilieiros, A Vila et Augasantas. L´itinéraire entre Taboa de la Cruz et Santiago de Rabeda, se poursuit jusqu´à Pereiras et entre dans San Cibraodas Viñas en passant par A Castellana et Ponte Noalla. A Ourense il passe par San Breixo de Seixalbo. Laissant derrière lui le noyau urbain de A Gudma, la route empreinte Verea Vella ou bien Verea Sur, chemin qui traverse les impressionnants paysages de A Serra Seca et termine à Santiago de Campo Becerros. Ce lieu reçoit le nom de Verea Vella et les pélerins pourront compter avec l´aide des chevaliers de l´Ordre de Santiago.

La route entre dans Porto Comba, vallée de montagne de la Sierra de San Mamade qui appartenue au seigneur monastique de Montederramo et des canonisés réguliers de Xunqueira de Ambia. Cette route de pélerinage provient de Chaves (Portugal), traverse la frontière et passe par la localité de Fecesde Abaixo, située sur les berges du Tamega, et le lieu de Mandin. Une fois à Verin, elle suit en direction de Tamaguelos, dont l´église est dédiée à Santiago, et continue par Mourazos, Tamagos et Cabreiroá, célèbre pour son balnéaire d´eaux litiniques, avant d´arriver à Verin. Après être passer par les environs du château de Monterrei, la route laise derrière elle A Pousa et Mixós.

Après être passé à Estevinos, Vences et Arcucelos, nous arrivons à A retorta, toujours dans la vallée de Monterrevieiras. Laza est un croisement dans lequelle cet itinéraire rejoint celui de Verea Sur, le vieux et traditionnel Chemin de Castille.

plata2

D) Laza-Vilar de Barrio-Xunqueira de Ambía.

Après Laza le Chemin continu jusqu´ à Soutelo Verde et santa maria de Albergueria, sommet important de cette route, en raison de l´existence d´une posada pour voyageurs ,en plus d´un hôpital de charité pour le pélerin. A Vilar de Barrio, le pélerin entre dans la capitale municipale , suit jusqu´au lieu de Santa Maria de Boveda où se trouve la casona du Marques de Boveda de Limia, chevalier de Santiago, et chapelle fondée par lui; et continu jusqu´à Vilar de Gumareites. A partir d´ici, le Chemin prend le nom de Verea de Santiago, il est de largeur commode, en partie inondé en hiver, et présente un pavement fortement dommagé. Peu après il pénètre Xunqueira de Ambia, passe par Sobradelo et croise la voie romaine XVIII de l´itinéraire de Antonino. La route suit Bovadelay de Cila, avant de rejoindre Xunqueira de Ambia.

E)Xunqueira de Ambía-Ourense

Après Xunqueira le Chemin se dirige à San Xillau puis à A Pausay laissant derrière lui la chapelle dela Vierge du Chemin. S´ensuivent Vila Nava, avec de nombreuses maisons blasonnées par des croix d´ordre militaire et des coquilles de Saint- Jacques, se poursuit par Salgueiros et Os Casares, à partir d´ici de nombreux pélerins se déviaient jusqu´à Santa Maria de Augasantas. A continuation la route croise Bafios de Molgas, en passant par le lieu de Gaspar, et pénètre les terres de Paderne Allariz, laissant derrière elle Cantoña et Ousende La Verea, arrive à Taboa, traverse la parroquia de Santiago de Rabeda et poursuit jusqu´à Venda do Rio et Pereiras. A Pereiras cet itinéraire s´unit à celui de Xinzo et de Allariz. Après être passé à A Castellana, Ponte Noalla, San Breixo de Seixalbo, le Chemin entre dans Ourense. Dans le noyau urbain le pélerin peut visiter la cathédrale  et sa chapelle du Saint Christ, la fontaine de Burgas, les rues, places et ponts enjambant le Miño.

F) Ourense-Cea

A la sortie de Ourense le Chemin passe par Cudeiro et Sartedigos. Peu après il entre dans Amoeiro, traverse San Paio de Boveda, avant d´arriver à Tamallancos. A Sobreira il existe une déviation qui conduit au pazo-château de Vilamarin, ancienne forteresse résidence des comtes de Rivadavia. A Ponte Sobreiro en traversant la rivière Barbantiño par un pont historique, le pélerin entre à Cea, ce qui lui permet de passer par les pittoresques lieux de Faramontaos, Viduedo et As Casas Novas. Le Chemin arrive peu après à San Cristovo de Cea. Sur le tronçon de Ourense-Casas Navas (Cea), il existe une autre alternative plus moderne qui, initialement , suivait la direction du Millo par sa berge droite et continuait jusqu´au lieu de Quintela, continuait jusqu´à Linares et Cimadevila, deux lieux du municipio de Amoeiro, et entrait dans Casas Navas après être passé par Mandras et Pulledo.

E)Xunqueira de Ambía-Ourense

Despuésde Xunqueira el camino va hacia el lugar de San Xillau sigue hasta A Pausay deja atrás la capilla de la Virgen del Camino. Viene después el lugar de Vila Nava, donde hay casas blasonadas con cruces de órdenes militares y conchas de Santiago, y sigue hasta Salgueiros y Os Casares; desde aquí muchos peregrinos se desviaban hasta Santa Maril1a de Augasantas. A continuación, la ruta cruza el extremo occidental del término municipal de Bafíos de Molgas, pasando por el lugar de Gaspar, y penetra en tierras de Padernede Allariz, dejando atrás Cantoña y Ousende La Verea llega al municipio de Taboa de la, cruza la parroquia de Santiago de Rabeda, y sigue hasta Venda do Ríoy Pereiras. En Pereiras este itinerario se mle al de Xinzo y Allariz. Después pasa por A Castellana, Ponte Noalla, San Breixo de Seixalbo y entra en Ourense. El camino se interna en el núcleo urbano de la capital auriense, para visitar la catedral y su capilla del Santo Cristo, la fuente de las Burgas, las calles, plazas y puentes sobre el Miño

F) Ourense-Cea

A la salida de Ourense el camino pasa por Cudeiro y Sartédigos. Poco después entra en el mmücipio de Amoeiro y atraviesa la parroquia de San Paio de Bóveda, antes de llegar a Tamallancos. En el lugar de Sobreira hay un desvío que conduce al pazo-castillo de Vilamarín, antigua fortaleza residencial de los condes de Rivadavia. En Ponte Sobreira se cruza el río Barbantiño por un puente histórico y se entra en el mmlÍcipio de Cea, pasando por los pintorescos lugares de Faramontaos, Viduedo y As Casas Novas. El camino llega poco después al núcleo de San Cristovo de Cea. En el tramo Ourense-Casas Navas (Cea) hay otra alternativa más moderna que, inicialmente, sigue la dirección del Millo por su margen derecho y continúa hasta el lugar de Quinte1a, todavía en el municipio de Ourense, sigue hasta Liñares y Cimadevila, dos lugares del municipio de Amoeiro, y entra en Casas Navas tras pasar por Mandrás y Pulledo.

plata3

G) Cea-Castro de Dozón-Prado (Lalín)-Silleda

Après Cea beaucoup de pélerins dévient vers le monastère de Oseira. D´ici il peut reprendre la route à Castro de Dozón, en passant par Carballeidiña et Coiras. Autre possibilité pour le pélerin, est celle de réaliser à partir de Cea un itinéraire plus court et direct jusqu´à Dozon en passant par Porto do Souto, Cotelas, Piñor, Arenteiro, O Reino et Cargalleda , dans le municipio de Pulor. Les deux possibilités mènent le pélerin au noyau de Castro de Mozon. Le Chemin arrive sur le haut de Santo Domingo où se lève une chapelle dédiée à ce saint, entre à Santiago de Catasos, passant par Puxallos, et continu jusqu´à Pontenoufe, A Xesta et Medelo. Il poursuit après par  Meson de Cugüarro, Donsion, Empedrada et Prado. La route passe par Santiago de Tabeada (Silleda), croise un pont médiéval sur la rivière Deza et suit jusqu´à la capitale du municipio.

plata4

H) SilIeda-Santiago

Le dernier tronçon de ce cheminde pélerinage a cours le long des terres de Silleda, A Estrada, Vedra, Boqueixon et Santiago. En sortant de Silleda, la route passe par Foxo, Margaride et Chapa. Après le croisement de Chapa il se poursuit en direction de Bandeira, Codeseira, Piñeiro et Castrovite (A Estrada); jusqu´à Santa Maria de Loimil.

Le Chemin passe par Casares et Carballas croise Santo Esteva de Oca, continu jusqu´à Valboa, Arnois, A Calzada et Veiga. Il entre dans Vedra par Ponte Ulla, traverse la rivière Ulla par unt pont historique et entre dans la province de A Coruña. La route mène aux lieux de Eiravedra, Francès, Cumbraos et Sobredo. Un peu plus en avant il entre dans le municipio de Boqueixon par Ruibal. En laissant Ruibal et Dexeiro de Arriba, la route arrive à Santiago en laissant derrière elle la localité de A Susana. De retour à Vedra , en passant par Paradela, le Chemin entre définitivement dans Santiago par Corexo, Angrois et Cruceiro de Sar , à la péripérie de la ville historique.

En laissant Colegiata de Sar et son intéressant musée d´Art Sacré, le pélerin doit fournir un dernier effort avant d´entrer dans la ville historique, de croiser la  rua Vires da Cerca, passant le couvent barroque de las Madres Mercedarias Prado. Il passe par la Porta de Mazarelos, la seule porte de la muraille de la ville qui se soit conservée et arrive à Praza da Universidade: Le pélerin continu alors par l´animée rua da Caldeirera, descendant la côte de Xelmirez et arrive à la célèbre Praza das Praterias. A travers ce portail méridional le pélerin accède à la Cathédrale de Santiago de Compostela, meta du pélerinage occidental.