CHEMIN PRIMITIF

Le Chemin Primitif du Pélerinage à Santiago fut utiliser par les premiers dévôts venus du naissant royaume asturien. Il s´agit, pour autant, du premier itinéraire jacobéen, d´où son actuelle appellation.

Le Chemin Primitif prit son principal point d´origine dans la ville de Oviedo, mais fut suivi également par des pélerins d´autres parties du nord de l´Espagne et de l´Europe. Ce fut probablement un itinéraire sûr et fréquenté jusqu´à ce que , en plein X ème siècle, se consolida l´actuel Chemin Français depuis Leon, la nouvelle capitale du royaume. Malgré tout, la route d´Oviedo à Compostelle continua d´être une notable alternative.

ITINERAIRE

Le Chemin Primitif abandonne les terres asturiennes par la localité de Bustelo del Camino. L´entrée en Galice se réalise par le merveilleux mais difficile col de montagne de O Acebo (1030 m). Arrivé ici, il reste au pélerin 144 km jusqu´à Santiago.

primitivo1

Parmi une spectaculaire nature de haute montagne, on atteint rapidement la localité galicienne de la route.Il s´agit du village de Fonfría. L´un des itinéraires mène directement à A Fonsagrada (952 m) , capitale municipale et commarcale du même nom, avant d´arriver à la ville de Lugo. Depuis A Fonsagrada, le chemin après avoir croisé entre autres lieux, San Xoan de Padron, atteint rapidement le lieu de Montouto, où la route se fait à nouveau unique. L´alternative que l´itinéraire offre depuis Paradanova mène les pélerins jusqu´à A Pobra de Buron. Le passage de la route de pélerinage par cette anciennne ville apparaît dans les documents depuis le XIII ème siècle sous la mention de “ Cammo d´Oviedo “.

De A Pobra de Buron, le pélerin sort en direction de Xestoso et du proche hôpital de Montouto (1050 m), où cet itinéraire joint à nouveau celui procédant de A Fonsagrada. Ce Chemin Primitif continue par des terres ardoiseuses jusqu´à Paradavella, précieuse localité qui conserve en grande partie son aspect ancien, O Cadavo (710 m), capitale du municipio de Baleira, constituera le second en terme de poulation , que rencontrera le pélerin au cours du Chemin Primitif galicien. Cette route de pélerinage continue à l´ouest par le haut de A Vaqueriza (840 m), pour atteindre Vilabade.

primitivo2

Vilabade se situe aux portes de Castroverde (540 m). A partir de cette dernière les références au Chemin prolifèrent, documentales ( le Chemin se nomme également “ Français “) comme toponymiques, tout comme les petits villages. Entre champs de culture et villages continus, le Chemin croise des lieux d´inévoque toponymie jacobéenne, comme Casa do Hospital. Les localités de Carballido, Fazai et Santiago de Castelo annoncent l´entrée de Lugo ( 475 m).

Le Chemin Primitif entre dans la ville de Lucus Augusti en traversant la muraille. En sortant de la ville après avoir dépassé le village de O Frances ( également connu comme “ Hospital “) le Chemin entre dans le municipio de Guntin. A partir d´ici l´itinéraire parcourt de vieux et presques toujours fréquentés chemins qui enlacent une infinité de petites localités rurales, comme Seixalbos, Xende, Ferreiro, Augas Santas ou Merlan, en entrant dans la province de A Coruña après avoir croisé la sierra de Caréon, sur le chemin de l´historique ville jacobéenne de Melide. Le Chemin Primitif se conclut à Meline, où vient la rejoindre le Chemin Français.

Melide (450 m) est la localité considérée comme le centre géographique de la Galice. Après Melide se trouve Castañeda et plus avant le pélerin croise la rivière Iso par un petit pont jusqu´à l´hôpital de Ribadiso. A partir de Arzua, le Chemin parcourt à nouveau prés, chênes et eupcaliptus qui entourent des petits villages tel Calzada, Calle, Ferreiros, Salceda, Brea, Santa Irene, Rua et O Pino, le dernier municipio avant Santiago.

primitivo3

A Santiago, et après être passé aux environs de l´aéroport de Lavacolla, Monte do Gozo (380 m) est déjà très proche. Durant la première partie de ce tronçon , les pélerins se demoraban, heureux , proclamant comme “ roi du pélerinage “ le premier du groupe à être arrivé à la cime du Monte do Gozo.

primitivo4