Chemin Portugais

Nous nous référons au pélerinage jacobéen depuis le Portugal, qui vraisemblablement existait à l´époque médiévale. Ponts, chapelles rurales, sanctuaires, croisées, pazos et villes historiques qui s´égrainent le long de la route qui naît des berges de la rivière Miño, dans la ville de Tui, pour se terminer devant le sépulcre jacobéen. Le chemin Portugais en Galice est parcouru de notables monuments aux fortes réalités culturelles qui vont au delà de la simple architecture, représentant ainsi un espace privilégié pour se promener à cheval entre amis.

Si le pélerin le désire le Chemin Portugais est également disponible depuis la ville de Braga.

13

Tui se présente comme le point de départ du Chemin Portugais en Galice. En passant A Ponte das Febres deux options se présentent : continuer le chemin qui surgit face au pont, de passage difficile en hiver, ou prendre celui de gauche, faisant ainsi un petit détour, les deux possibilités menant à A Madalena.

8

En suivant la voie romaine, le tracé s´incorpore à la N 550, à la hauteur du couvent de Vilavella à Redondela. A Redondela la route parcourt le milieu de la ville dans laquelle se trouve une auberge historique du XVI ème siècle appelée “ Casa da Torre “, qui est l´une des principales du Chemin Portugais.

A la sortie de Redondela, passant le pont du chemin de fer, le Chemin entre dans la forêt en direction du village de Soutoxusto. Entourés de pins, nous descendons par le lieu Setefontes pour traverser Arcade, connu pour ses savoureux crustacés de la rivière, que nous pourrons déguster.

Après la dégustation nous arrivons à l´historique Pontesampaio : le Chemin croise la rivière Verdugo par le pont où, lors de la Guerre d´Indépendance, se produisit une des majeures défaites de l´armée napoléonienne en Galice, des mains du peuple armé.

14

Le Chemin abandonne Pontevedra par la Rua da Santiña. Laissant à droite du tracé une reposante chataigneraie, la route parcourt parallèlement à la voie de chemin de fer jusqu´au lieu de Pontecabras, poursuivant sa destination jusqu´à atteindre entre pins et eupcaliptus, l´église et le rectorat de Santa Maria de Alba.

2

A partir d´ici le Chemin continu par les lieux de Casal de Eirixio et de O Pino et pénètre de profondes forêts au milieu de bruissement d´eaux, et d´anciens moulins. A hauteur du moulin deSolleiros, le Chemin bifurque doucement, rejoint Volga, continuant jusqu´à Padron, dans la province de A Coruña.

7

Le pélerin peut faire une pause et se reposer à Santiaguiño do Monte, lieu possédant un beau mirador , une chapelle dédiée à Santiago et un autel avec l´image de Santiago dans l´une des roches.

Une fois à Santiago, l´itinéraire entre dans la place de O Obradeiro, où se situe la façade principale de la basilique jacobéenne, dont l´entrée conduit le pélerin au Portique de la Gloria. Autre possibilité d´accès à l´intérieur de la basilique, la préférée par les pélerins est de suivre la rue Fonseca, en longeant l´aile méridionale du claustro; jusqu´à la place de As Praterias, où se situe la façade de la cathédrale.

Après la visite de la cathédrale et de ses alentours, nous vous transporterons jusqu´à l´aéroport ou les stations correspondantes, où prendront fin nos services.